Vous quittez le site www.pharmacielafayette.com et allez être redirigé(e) vers le site de Pharmacie Lafayette des Halles comme souhaité. Merci de votre visite et à bientôt.

Attention, ce produit est un médicament
Mycohydralin comprimés vaginal 200 mg
BAYER
8,89€TTC
Produit Disponible
Référence : 3400949398669
Contenance : 1 boite 3 comprimés
Poids : 150 g
Ce produit est limité à 1 exemplaire par commande
Résumé Caractéristique du Produit (RCP)
(estimation du stock basée sur la dernière synchronisation du 20/09/2019)

Les informations relatives aux précautions d'emploi ainsi que la posologie sont détaillées sur la notice du médicament.

Ce médicament est indiqué dans le traitement des mycoses vaginales à levures sensibles (affections dues à des champignons microscopiques).

En cas d’atteinte vulvaire associée, il est recommandé de compléter le traitement vaginal par l’application d’une crème au clotrimazole à 1% sur les lésions.

Ce médicament est réservé à l’adulte.

Ce médicament est réservé à l’adulte.

Voie vaginale

1 comprimé à placer au fond du vagin 3 soirs consécutifs.

En cas d’échec de cette première cure, une seconde cure identique peut être prescrite.

Mode d’administration

Utilisation sans applicateur :

Après un lavage complet des mains, introduire profondément le comprimé dans le vagin, de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

Utilisation avec applicateur :

Utilisez l’applicateur pour introduire le comprimé dans le vagin de préférence le soir au coucher.

Sortez l’applicateur de son emballage. Tirez sur le piston jusqu’à la butée. Sortez le comprimé de son blister et enfoncez-le sur 1 cm dans l’applicateur de telle sorte que la partie arrondie du comprimé soit à l’extérieur de l’applicateur.

Placez l’applicateur à l’entrée de l’ouverture vaginale puis introduisez-le profondément dans le vagin, de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

Maintenez l’applicateur dans cette position puis presser le piston de façon à déposer le comprimé dans le vagin.

Retirez délicatement l’applicateur.

Après l’emploi, nettoyez soigneusement l’applicateur à l’eau chaude (pas bouillante).

Pour cela, retirez complètement la tige A de l’applicateur B, au-delà de la butée.

L’applicateur ne doit pas être jeté dans les toilettes.

Si vous présentez l’un des symptômes suivants, avant ou au cours de l’utilisation de Mycohydralin, veuillez demander conseil à votre médecin :

- fièvre, nausée, vomissement,

- douleurs abdominales basses,

- douleurs au dos ou aux épaules,

- sécrétions vaginales accompagnées de mauvaises odeurs,

- hémorragie vaginale.

Précautions d’emploi :

En cas de candidose, il est déconseillé d’utiliser un savon à pH acide (pH favorisant la multiplication du Candida).

Les douches vaginales doivent être évitées.

L’utilisation de tampons internes, de spermicides, de préservatifs ou de diaphragmes doit être évitée pendant le traitement avec Mycohydralin (risque de rupture du préservatif ou du diaphragme)

Il est recommandé d’éviter les rapports sexuels en cas de mycose vulvo vaginale afin de réduire le risque d’infection du partenaire

Votre médecin pourra traiter également votre partenaire sexuel afin d'éviter qu'il ne vous recontamine

Le traitement peut entraîner des sensations de brûlures locales et une augmentation des démangeaisons. Généralement, ces phénomènes cèdent spontanément à la poursuite du traitement. Si les symptômes persistent au-delà de 24 à 48 heures, consultez votre médecin.

Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance.

N’utilisez jamais Mycohydralin 200 mg, comprimé vaginal :

Si vous êtes allergique (hypersensible) à l’un des constituants contenus dans Mycohydralin.

Ce médicament ne doit pas être utilisé avec un préservatif masculin ou un diaphragme en latex.

Comme tous les médicaments, Mycohydralin est susceptible d’entrainer des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés, après la commercialisation de Mycohydralin, leur fréquence ne peut être définie sur la base des données disponibles :

- démangeaison, rougeur, éruption cutanée,

- irritation vaginale, sensation de brulure, gonflement,

- baisse de la tension artérielle, perte de connaissance,

- sensation d’étouffement,

- saignement vaginal, douleur locale, sensation d’inconfort,

La substance active est :

Clotrimazole.......................................................200 mg (pour 1 comprimé)

Les autres composants sont :

Lactose, amidon de maïs, acide lactique, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre, crospovidone, hypromellose, cellulose microcristalline, lactate de calcium.

Date de mise à jour : 29/03/2019