Vous quittez le site www.pharmacielafayette.com et allez être redirigé(e) vers le site de Pharmacie Lafayette des Halles comme souhaité. Merci de votre visite et à bientôt.

Allaitement : mes seins sont douloureux

Le 21/10/2014 | Allaitement, tété, Douleur, Sein, Bébé, Maman, Maternel

Allaiter c’est très bien, pour votre bébé et pour vous. Mais parfois, c’est la douleur qui est au rendez-vous. Quand les seins font mal pendant l’allaitement, que se passe-t-il et quelles solutions peuvent être trouvées ?

L’allaitement douloureux : est-ce normal ?

Il est fréquent que la mère ait mal pendant les premiers moments de l’allaitement : les seins ne sont pas habitués à cette sollicitation énergique. Mais si la douleur est intense et se maintient au-delà des premiers moments (environ deux minutes après le début de l’allaitement), ce n’est pas normal et il faut consulter.

Gerçures, crevasses et compagnie

Les gerçures et les crevasses sont la cause la plus fréquente de douleur pendant l’allaitement. En général, elles sont liées à une position du bébé qui n’est pas optimale : ouverture insuffisante de la bouche, mauvaise position de la langue, gencives qui pincent le mamelon… Il est important qu’un professionnel de santé, formé à l’allaitement (certifié IBCLC –Internatinal Board Certified Lactation Consultant), observe une tétée complète au démarrage de l’allaitement.

Engorgements : trop de lait ou pas assez de tétées ?

Il arrive aussi que le lait soit sécrété mais ne soit pas suffisamment exprimé (tétées trop espacées, bébé qui ne tète pas bien). Le sein devient alors dur et douloureux. Seule solution : drainer le sein en y appliquant de la chaleur et en le massant, puis en tirant le lait. Le plus important est cependant de laisser bébé téter aussi longtemps et aussi souvent qu’il le veut.

Mycoses pendant l’allaitement / candidose mammaire

Il est relativement fréquent qu’un champignon, le candida albicans, colonise les seins de la mère et la bouche de bébé. Les symptômes sont parfois visibles : mamelons irrités chez la mère, taches blanchâtres dans la bouche de bébé. Mais le principal signe est une douleur intense, ressentie dans tout le sein, présente pendant toute la tétée et qui perdure par après. Il faut alors traiter mère et enfant avec un antifongique et y associer des mesures d’hygiène générales (lavage des mains, douche et change du linge quotidien…).

Quelles solutions ?

  • Prendre soin de cette zone sensible et éviter qu’elle reste humide : l’utilisation de coussinets absorbants est courante pour répondre aux fuites, mais il est nécessaire de les changer très régulièrement. Le mamelon peut être hydraté avant et après la tétée simplement avec une goutte de lait.
  • En cas de mamelons douloureux, on peut utiliser une crème sans odeur et sans danger pour bébé : la lanoline pure est souvent recommandée. Les professionnels peuvent aussi conseiller des accessoires (bouts de sein ou téterelles, coussinets réparateurs, etc…)
  • Dès les premières douleurs, un rendez-vous avec une consultante en lactation certifiée peut être très utile. Renseignez-vous auprès de votre maternité ou sur le site www.consultants-lactation.org.
  • Si vous présentez des signes d’infection (fièvre, frissons, rougeurs au sein), consultez rapidement un médecin. Vous pouvez être traitée sans renoncer à l’allaitement !

La douleur aux seins lors de l’allaitement n’est pas une fatalité et peut être traitée. Demandez conseil à un spécialiste de santé !

Article rédigé par Marion Garteiser, ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !
Date de mise à jour : 29/03/2019